02 novembre 2016

#2016.11.02 || Dans la peau d'Erica de Michelle Painchaud

Quatrième de couverture : Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…




Année : 2016.
Genres : contemporaine, romance.
Editions : Harlequin (mosaïc).
Pages : 336.
Prix : 13€90.
Existe en version numérique.






Ma note : 4/5.




Mon avis : Erica a disparu depuis treize ans. Elevée pour devenir cette dernière, Violet va devoir faire sa place dans une famille dont la mère espère toujours revoir sa fille et le père qui vit dans un hôpital psychiatrique. Violet doit faire face à cela pour faire son plus gros casse. Voler un tableau.

Est-elle vraiment préparée pour cela ?
Arrivera-t-elle à tenir jusqu'au bout ?

~ Erica/Violet est blonde. Violet a du faire de la chirurgie esthétique pour ressembler au mieux à Erica. Elle a appris beaucoup de choses au contact de Sal, son père adoptif mais qui est également un brigand. Erica a dix-sept ans quand Violet prend sa place.

~ Mêlant passé et présent pour découvrir Violet, Michelle Painchaud réalise un véritable coup de maître. Elle fait de Violet un personnage a double identité qui ressort seulement quand une des deux a besoin de prendre du recul ou d'affirmer sa position. Le constat est sans appel, Violet peut être mis dans case des psychopathes.

"Mais ce n'est pas la vérité. Aucune vérité ne pourrait rivaliser avec toutes ces épines qui me transpercent plus profondément, plus douloureusement, chaque jour que je passe dans le nid des bras de cette femme. Ce n'est jamais qu'une arnaque. J'en ai déjà monté des centaines.Pourquoi celle-ci me fait-elle souffrir ?"

~ Tout en lisant le roman, j'ai eu du mal à me faire à l'idée que Violet n'est que une caricature bien faite d'une autre fille. Tout est mis en place rapidement car quand on commence le roman, Violet se fait déjà passé pour Erica depuis un mois. Elle a déjà une très bonne relation avec Mme Silverman, d'un côté et de l'autre, Sal, son mentor. Elle ne perd pas de vue son objectif qui est de volé Mme Silverman. Pour cela, Violet risque de ce brûlé les ailes. Je n'en dévoile pas trop car c'est en lisant qu'on comprend que Violet n'agit pas de son plein gré.

~ Une lecture plutôt saine même si Violet nous emmène dans un univers assez bizarre qu'est Vegas avec tous les mensonges et les jeux d'argents. Toutefois, Michelle Painchaud nous dévoile rapidement la vérité sur Erica même si certaines questions restent en suspens jusqu'au dernier chapitre.

"Elle inhale les gaz d'échappement et exhale du monoxyde de carbone, pour rester en vie encore une seconde, encore un jour. Rester en vie pour faire semblant d'être quelqu'un d'autre un jour de plus."

~ Je ne vous ai pas mis en avant les frasques de Violet/Erica dans son école et où elle découvre son premier amour. Ce tournant sera peut-être la seule échappatoire de Violet qui reste encore sur ses gardes.

~ Dans la peau d'Erica mêle un personnage à double identité pour mener à bien une mission. Une très bonne réussite pour un premier roman de l'auteure où l'identité est la seule maîtresse du roman.

2 commentaires:

  1. Je garde un bon souvenir de ce roman, j'ai beaucoup aimé le personnage de Erica/ Violet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a un fort caractère mais ce qu'elle fait est juste géniale !

      Supprimer