24 octobre 2016

#2016.10.24 || Before, saison 1 de Anna Todd

Quatrième de couverture : Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel. 
Ce journal lui permet d'évacuer sa colère et d'analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme... peut-être pas si noire qu'il y paraît. Ce point de vue d'Hardin nous incitera-t-il à l'indulgence ? 
Car la vie n'a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu'un enfant ne devrait jamais vivre, sans l'amour de ses parents pour l'aider à le surmonter. La rage s'est emparée de lui et ne l'a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l'adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même. 
Jusqu'au jour où sa route croise celle de Tessa... 
Sera-t-il capable de l'aimer ?


Un peu plus :



Année : 2016.
Genres : romance.
Editions : Hugo & Cie.
Pages : 256.
Prix : 14€€50.




Ma note : 4/5.




Mon avis : Hardin en a fait de bêtises avant d'arriver à Washington auprès de son père qu'il déteste. Il va rencontrer une jeune femme qui va bouleverser son monde mais il ne pourra s'empêcher de la détruire pour se prouver quelque chose. Tessa. Cette jeune femme dont nous avons déjà lu son histoire écrite par l'auteure qui nous relate la façon dont Hardin voit Tessa mais aussi ressentiments envers les personnes qui l'entourent.

Hardin est-il vraiment insensible ?
Arrivera-t-il à aimer sans détruire ?

~ Hardin nous vient d'Angleterre où il a fait énormément de bêtises. Ça venu au Etats-Unis est juste pour l'assagir face à sa mère qui se retrouve désemparé après qu'il est tourmenté une jeune demoiselle. A cause de son passé, Hardin est devenu violent et il rend coup pour coup, en bagarre comme dans ses parties de jambes en l'air.

~ Le début du roman est consacré à certains personnages féminins dont la vie n'a pas était tendre soir parce que Hardin est passé par là soit parce qu'il faut comprendre pourquoi certains personnages sont ceux qu'ils sont. Quatre personnages dont j'ai compris le mal-être même si pour certaines leurs vies étaient paisible sans accro avec qui que soit. Mais pour d'autres, leurs passés prouvent à quel point elles sont tout bonnement ce qu'elles sont pour éviter de penser à ce qu'elles pourraient retrouver après la fac. Une petite parenthèse qui avance dont le destin les a fait croiser le chemin de Hardin.

"Je ne suis pas d'humeur à bavarder avec lui. Comme d'habitude. Je veux rester seul, loin de cette musique et de toutes ces voix. Je veux trouver une excuse de merde pour faire en sorte que mon père arrête d'essayer de se "lier" à moi. Je veux me plonger dans un monde romanesque où les personnages ont des problèmes bien pires que les miens pour que ça me rendre un peu plus normal que je ne suis."

~ Anna Todd attaque réellement son roman avec un Hardin encore en vacance qui maudit son père qui a réussit sa nouvelle vie alors que sa mère vit toujours dans un taudis. Il vit avec beaucoup de rancœur qu'il arrive à refouler à certains moments mais à d'autres, on remarque que sa patience à des limites. Sa rencontre avec Tessa est assez bizarre puis j'ai compris au fur et à mesure de mon avancé que Tessa ne le laissait pas de marbre même si il ne se l'avoue pas.

~ Chapitre après chapitre, j'ai découvert un Hardin plutôt rêche que ce soit avec son entourage, les personnes qu'il côtoie mais aussi les personnes dont il ne connaît pas l'existence. Il ne fait aucun changement et les personnes doivent d'adapter à lui.

~ Je m'arrête là car il y a beaucoup de choses à dire sur ce jeune homme. L'écriture d’Anna Todd est toujours aussi fluide et arrive à me donner des sensations même si au début c'était plutôt de l'incompréhension. La découverte de son point de vue me conforte à l'idée que je m'étais fait sur lui. Un homme meurtri qui n'arrive pas à s'extériorisé à part en faisant du mal.

"Les rendez-vous étaient nettement moins compliqués dans le temps. Si on avait vécu dans un roman d'Austen, je lui aurais fait la cour et elle aurait dû être escortée lors des rendez-vous dans la forêt où nous nous serions promenés. Et si je m'étais senti assez courageux, je lui aurais donné un baisemain. Elle aurait rougi et posé un doigt sur ses lèvres charnues, regardant du coin de l'œil notre chaperon avec une lueur d'avertissement dans ses yeux gris."

~ Ce premier tome m'a mis tout simplement dans l'ambiance et nous met dans la confidence du jeu auquel Hardin va se brûler les ailes. Petit à petit, il ne pensera plus au jeu mais tout simplement à Tessa et ce qu'elle provoque chez lui. En bien ou en mal. Il ne peut s'empêcher d'être ce qu'il est et de provoquer Tessa même si une part de lui ne veut pas lui faire de mal.

~ Before marque le début de l'histoire d'Hardin mais son comportement va l'emporter dans de sombres destinées. Un réel plaisir de recroiser la route de Hardin et de Tessa même si dans ce roman, Hardin ne nous cache rien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire