29 septembre 2016

#2016.09.29 || Les filles au chocolat, tome 3 : coeur mandarine de Cathy Cassidy

Quatrième de couverture : Summer, 12 ans, voit son rêve d'être danseuse devenir réalité : elle est sélectionnée pour les examens d'entrée dans une prestigieuse école de danse ! Mais, pour elle qui a l'habitude d'être la soeur parfaite aux yeux de sa jumelle Skye, la pression monte. Et ni sa grand-mère, aux commandes de la famille pendant que Paddy et sa mère sont en lune de miel, ni sa grande soeur Honey, en pleine crise d'ado, ne se rendent compte que Summer est envahie par le stress. Le seul qui y prête attention, c'est Tommy, un garçon qu'elle déteste.


Un peu plus :



Année : 2012.
Genres : jeunesse.
Editions : Nathan.
Pages : 288.
Prix : 14€90.





Ma note : 4,5/5.




Mon avis : Summer rêve d'intégrer une école de danse prestigieuse. Pour cela, elle met toutes les chances de ses côtés pour y arriver. Mais, sa mère et Paddy vont s'envoler pour leur lune de miel. Summer sera alors sans le soutient de ses parents ainsi que de ses sœurs qui ont complètement folle de joie du tournage qui a lieu dans leur village. De plus, sa sœur jumelle la délaisse de plus en plus mais une personne sera plus proche sans qu'elle se s'en rende compte.

Arrivera-t-elle à réaliser son rêve ?
Que va-t-elle lui arriver avec un stress aussi prenant ?

~ Summer est une jeune demoiselle de douze ans. Elle est blonde et se les attachent régulièrement en un haut chignon. Elle a une sœur jumelle, Skye. Depuis quelques temps, elles se sont éloignées. Summer pratique la danse classique et veut devenir danseuse professionnelle. Elle a une demi-sœur, Cherry, une grande-sœur, Honey, ainsi qu'une petite sœur Coco. Son beau-père s'occupe d'une chocolaterie et sa mère d'un Bed & breakfast.

~ Summer est une jeune adolescente qui semble être miss parfaite pour son entourage. Elle se met énormément de pression et veut garder le contrôle sur tout. Son histoire tournera surtout de la danse, de la nourriture et évidement de garçons. Cette petite m'a fait penser à moi à une certaine époque et c'est peut-être pour cela que cette histoire autour de Summer m'a touché un peu plus que les deux précédents tomes.

"L’une d’entre elles me prend la main et lève vers moi de grands yeux verts.- Je m’appelle Emma, déclare-t-elle d’une voix sérieuse. Quand je serai grande, je veux être comme toi…Si tu savais… je ne te le souhaite vraiment pas."

~ Summer est incroyable et elle pense qu'elle doit être parfaite pour que tout redevienne comme avant même si son père est en Australie. Mais avec une audition pour une nouvelle école prestigieuse de danse, Summer se met la pression et ne s'alimente plus correctement car elle ne se trouve pas parfaite. Elle n'aime pas son petit-ami du moment qui ne comprend pas ses rêves et même sa famille ne fait pas grand cas du changement à part peut-être Honey qui les a remarquées ainsi qu'une autre personne que Summer n'apprécie pas spécifiquement.

~ Je pense - et je l'espère - que certains(-es) lecteurs(-rices) ont pu comprendre ce fait que Summer soit malade et que le nom de cette maladie soit seulement dite à la fin. C'est assez surprenant ce que le stress, la peur et tout autre facteur peut engendrer sur une personne. D'autres réagiront avec violence et d'autres avec un mal-être comme Summer. Cathy Cassidy a réussi à mettre dans son écriture un cas dangereux de la maladie de Summer. Elle la traite avec déférence voir même avec une parfaite connaissance. Sans jugement.

"À la place, je me mets à courir le long de l’eau, et chaque pas m’aide à faire taire la vilaine petite voix. Je cours jusqu’à ce que ma tête soit vide, mon corps fatigué et mes muscles douloureux. Le soir tombe quand je fais demi-tour et repars dans l’autre sens comme pour me punir, dans l’espoir de trouver enfin la paix."

~ Une peur de parler de ses problèmes ou une peur que personnes ne peut comprendre. C'est ce à quoi est confronté Summer. Certes, elle a sa famille qui la soutient mais son rêve et plus important même si ce qu'elle fait n'est pas une bonne chose. Cette petite histoire a aussi de bon côté car Summer trouve en un ami proche qu'elle détestait une oreille et que Honey peut s'avérer bien pire qu'une peste.

~ La magie de la danse est un gouffre sans nom pour Summer même si elle veut y arriver à tout prix. Cœur mandarine est un excellent tome qui met bien mieux en profondeur une maladie taboue dans le monde de la danse et du mannequinat.

"Il pose sur mes cheveux une guirlande de pâquerettes qu’il attache avec la petite barrette. Une vraie couronne de princesse, fragile et parfaite."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire