26 septembre 2016

#2016.09.26 || Georgina Kincaid, tome 4 : succubus heat de Richelle Mead

Quatrième de couverture : Georgina Kincaid a été un vilain,vilain succube… ce qui devrait être une bonne chose.Mais depuis sa rupture avec l’auteur de best-sellers Seth Mortensen, son caractère est devenu si insupportable que son patron Jerome, l’archidémon de Seattle, décide de la « prêter » à l’un de ses rivaux… et de lui faire jouer les Mata Hari par la même occasion.
Mais Jerome est enlevé et Georgina perd ses pouvoirs ! Point positif : rien ne l’empêche plus de coucher avec Seth sans l’estourbir – sauf un détail : sa nouvelle petite amie. Alors que les rivalités éclatent au grand jour, Georgina semble être la seule à vouloir retrouver Jerome, et elle n’a que peu de temps avant que l’enfer se déchaîne…


Un peu plus :




Année : 2010.
Genres : bit-lit.
Editions : Bragelonne.
Pages : 356.
Prix : 20€30.




Ma note : 4/5.




Mon avis : Georgina vit mal la rupture que lui a infligée Seth Mortensen, l'écrivain à succès. Elle s'est réfugié dans les bras de Dante, un humain adepte de la magie noire. Son chef, Jérôme, lui inflige une punition et l'envoie au Canada pour aider un homologue démon sur un groupe de satanistes qui effraie un peu trop les humains au lieu de les allier à eux.

Georgina doute qu'il ne s'agit d'une punition ?
Que cachent réellement le groupe de sataniste canadien et quel lien avec Georgina ?

~ Georgina se remet tant bien que mal de la rupture que lui a infligée Seth en sortant avec Maddie, une collègue amie. Elle n'est que dépravation et sans sens morale comme avant de sortir avec Seth. Elle veut du changement.

~ Une suite des aventures de Georgina qui m'a un peu mieux plu que le précèdent tome. Richelle Mead nous donne un autre aspect du succube qui tente bien que mal de reprendre du poil de la bête. Mais surtout sur ce qu'il va se passer durant ce quatrième tome.

~ Georgina qui tente d'amadouer le groupe de sataniste canadien se voit retirer provisoirement ses pouvoirs tout comme toutes les créatures immortelles de Seattle. Jérôme, son chef, s'est fait kidnappé. N'ayant plus son pouvoir de succube, Georgina tente malgré tout de retrouver Jérôme quitte à se faire des ennemis. Mais l'attente est toute autre durant ce roman, Georgina ne comprend pas trop les sibyllines de Carter, l'ange de Seattle, sur sa nouvelle vie d'humaine sauf quand elle aperçoit enfin Seth.

~ Malgré tout ce qui lui arrive, Georgina se retrouve dans de mauvaises passe et une aide extérieure va l'aider à retrouver Jérôme avant qu'un autre archi-démon prend sa place. Tout comme ce qui attend Seth durant ce laps de temps où tout semble s'arrêter sur la vie humaine de Georgina.

"- Georgina, Georgina, murmura-t-il, me frottant le dos. Tout va bien se passer. Tout va s’arranger.Ces mots... dans leur simplicité, ces mots avaient quelque chose de merveilleux. Quand les gens sont déprimés, la réaction naturelle de leur entourage - des hommes en particulier - est de vouloir apporter une aide tangible. Et c'est une intention louable - souvent même désirée. Mais peu de gens comprennent que, parfois, entendre ces simples mots suffit : «Tout va s’arranger.» Suffit pour savoir que quelqu’un est là, que quelqu’un vous aime. L’action ne prime pas toujours."

~ Dès les premiers chapitres, je me suis un peu douté des personnes qui était derrière toute cette histoire du départ de Jérôme mais je ne m'attendais pas trop à voir Georgina plongé tête la première sur une autre histoire qui risquerai de lui faire beaucoup plus mal à elle et à Seth.

~ J'ai quand même été satisfaite de les voir faire ce que chaque humains doivent faire dans un couple mais malheureusement, Georgina n'a pas vraiment pensé à l'après et surtout à sa copine Maddie même si elle s'en veut complètement. Entre ça et ses recherches sur Jérôme, le roman se lit plutôt rapidement surtout si on veut découvrir le fin mot de l'histoire.

"J’avais été terrifiée par l’idée de mourir, mais je comprenais à présent que je n’avais peur que de mourir pour rien. Pour Seth, pour le sauver, j’aurais volontiers sacrifié ma vie. Il avait raison. Nous étions liés par quelque chose qui nous dépassait."

~ Richelle Mead donne, une fois de plus, beaucoup de largesse à Georgina qui n'en mérite pas autant. Par contre, j'ai trouvé un dommage que Cody, Hugh et Peter ne soient pas auprès d'elle pour retrouver Jérôme.

~ Succubus heat marque un léger changement dans les pouvoirs surnaturels des immortelles mais qui mènera Georgina à faire de bons comme de mauvais choix. Une suite plutôt agréable et qui ne manque pas de piquant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire