06 juillet 2016

#2016.07.06 || Les idoles du stade, tome 5 : la surface de contact, Jaci Burton

Quatrième de couverture : Passionnée par la mécanique des corps – en particulier ceux des sportifs – Alicia est une jeune kinésithérapeute qui n'en est pas à son coup d'essai. Sa rencontre avec le joueur de baseball Garrett Scott marquera un tournant dans sa vie professionnelle. En effet, le lanceur ne se remet pas d'une blessure à l'épaule ; un coup qui pourrait se révéler fatal à sa carrière. Alicia va prendre les choses en mains, et au sens propre du terme.De son côté, Garrett découvrira surtout qu'il n'y a pas meilleure rééducation que le sport en chambre !




Un peu plus :

Année : 2015.
Genres : érotisme, romance.
Editions : Milady Romance.
Pages : 448.
Prix : 7€90.




Ma note : 4/5.





Mon avis : Garrett s'est retrouvé blessé, à la suite d'un match de base-ball, à l'épaule. Il ne réussit pas à remonter la pente malgré le suivi de son kinésithérapeute. Lors d'une énième réunion avec l'équipe de soin et du coach, il découvre une jeune femme qui n'hésite pas à lui dire ces quatre vérités. Elle n'est autre qu’Alicia, la petite sœur de Cole et la cousine de Gavin qui joue dans la même équipe que Garrett. Il décide donc que la jeune femme sera sa nouvelle kinésithérapeute.

Arrivera-t-elle à soigner Garrett à temps pour la saison ?
Que se passera-t-il entre eux pendant la rééducation ?

~ Une fois de plus, Jaci Burton réussit à mettre ses héros dans tous ses états, Garrett et Alicia ont leur franc parler et n'hésitent pas à montrer qui des deux est le meilleur. Retrouvé un nouveau membre de la famille Riley fut un véritable plaisir.

~ Malgré moi, je suis tombée sous le charme de Garrett. Même si je l'ai trouvé assez prétentieux, j'ai aimé voir comment il réagissait avec la jeune femme. Les moments passés ensemble furent un plaisir de lecture car plus c'est réaliste mieux c'est. Garrett n'est pas comme les autres hommes des romans précédents et on le voit moins jouer au base-ball à cause de sa rééducation mais son caractère bien trempé est là et je peux vous dire que ça lui va bien.

~ D'un tout autre registre, Alicia est une jeune femme qui aime son travail et à peur de le perdre. Elle refuse ses sentiments en les reléguant dans une partie de son cerveau mais que grand mal ça lui fait, elle refuse de tomber dans les bras de Garrett. Son travail n'est que ça raison de vivre. Mais voir Garrett tous les jours la fait remettre en question jusqu'au jour où elle cède. Ses bonnes intentions tombent à l'eau mais malgré tout elle fait son possible pour permettre à Garrett de reprendre sa place dans son équipe et elle a une totale confiance en son jugement.

~ Alicia et Garrett sont bien loin de savoir ce qu'ils veulent vraiment. Les peurs qu'ils ont, sont vraiment acceptables et leur histoire ne fait que commencer. Ils réussissent à s'entendre même avec des barrières érigées entre eux. Ils m'ont fait beaucoup rire. La façon dont ils se perçoivent ainsi que leurs regards.

~ Jaci Burton attend toujours le bon moment pour faire succomber les personnages à la passion. J'aime vraiment cet état d'esprit qui met un peu le holà sur des clichés dans certaines romances. Mais parfois, elle en fait trop comme c'est un peu le cas dans ce roman. On peut diviser le roman en deux et montrer la différence entre les scènes de complicités au lit et le rapprochement des personnages. Ce n'est juste que ce petit point qui est regrettable. Connaissant un peu mieux l'auteure sur cette saga, je n'ai pas été déçu par la tournure des personnages. Par contre, j'ai trouvé qu'il manquait un peu de sport surtout que le baseball est un sport très intéressant.

~ La surface de contact est agréable et se laisse dévorer avec beaucoup d'intérêt sur le corps de Garrett.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire