19 novembre 2015

[Livres] Il était une fois, tome 5 : la jeune fille à la tour d'Eloisa James


Quatrième de couverture : De passage à Londres, le duc de Kinross succombe au charme de la ravissante Edith Gilchrist. Parée de toutes les qualités nécessaires à une épouse, elle joue en prime divinement bien du violoncelle. Quelques baisers volés leur promettent déjà mille délices. Pourquoi faire traîner les fiançailles ? Le mariage est rondement célébré. Mais contre toute attente la nuit de noces se passe mal. La jeune femme s'isole dans la plus haute chambre du château de Craigievar. Gowan se retrouve face à un sacré défi : conquérir le cœur et le corps de la Belle de la Tour... sa duchesse.

Ma note : 4/5.


Mon avis : Le duc de Kinross recherche une duchesse pour sa demi-soeur, Susannah. Lors d'un bal, il fait la rencontre d'Edith Gilchrist qui fait son entré dans le Monde et il tombe immédiatement sous le charme. Après leur mariage et sa consommation, Edith et Kinross vont s'éloigner.
Que se passe-t-il entre Edith et Kinross ?
Arriveront-ils à résoudre leur problème ?

Le duc de Kinross est un jeune homme écossais qui a la vingtaine dépassé. Il gère à lui-seul plusieurs domaines que son père lui a laissé. Il a une demi-soeur, Susannah, que sa défunte mère a laissé derrière-elle sans père.
Edith est une jeune femme de dix-neuf ans. Elle joue parfaitement du violoncelle. Elle rentre seulement dans le Monde grâce à son père.

Le duc de Kinross et Edith sont deux personnages distinctes et très différentes. Kinrooss de son prénom Gowan va tomber, d'un simple regard, sous le charme d'Edith. Il fera tout le nécessaire pour l'avoir à ses côtés et réussira. Mais après le mariage rapide entre les deux personnages, tout se passera pas aussi bien que prévu. Edith n'arrive pas à atteindre l'orgasme alors que Gowan pense le contraire.

Après avoir planté le décor entre les deux protagonistes, je m'attendais à ce que Edith se réfugie plus rapidement dans une tour comme le conte de Grimm, Raiponce. Malheureusement, il faut attendre un peu plus des deux tiers du roman pour avoir enfin la mention de cette fameuse tour. Heureusement qu'Eloisa James sait manié avec subtilité l'humour et la sensualité de ses personnages.

J'ai justement apprécié les largesses que l'auteure a pris pour ses personnages tout comme les personnages secondaires qui ont aussi leur part de responsabilité dans l'histoire d'Edith et de Gowan. Leur couple est pour ainsi dire très bien assorti malgré ce que ressent Edith dans le lit conjugale. J'ai trouvé la justesse de l'histoire bien fourni. Eloisa James remet en question ses personnages sans trop en faire même si les conséquences sont désastreuses.

La fin est très agréable et j'ai même eu un pincement au coeur de quitter Gowan, son personnage m'a beaucoup plu ainsi que sa remise en question.

La jeune fille à la tour a été vraiment agréable et j'ai bien ri avec les personnages. L'histoire est plaisante malgré que le thème n'apparaît seulement qu'à la fin.

Citation :
"Elle avait l’impression qu’on la regardait vraiment pour la première fois de sa vie. C’était comme s’il lisait en elle à livre ouvert et voyait la femme qu’elle était véritablement. Son cœur, qui battait la chamade, semblait s’être logé dans sa gorge."
Pensée d'Edith.

Un peu plus :
Genres : romance, historique.
Pages : 410.
Edition : J'ai lu (aventures & passion).
Prix : 7€40.
Année : 2014.
Précédent tome : *.

Source : livraddict.

4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé Il était une fois d'Eloisa James. Je m'étais acheté l'intégrale l'an passé !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette saga est très plaisante même si j'ai beaucoup moins aimé un des tomes !

      Supprimer
  2. J'ai hâte de poursuivre cette série. J'avais beaucoup aimé les deux premiers tomes. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras les prochains tomes :)

      Supprimer