04 juillet 2015

[Livres] Eighty days, tome 4 : 80 notes ambrées de Vina Jackson


/!\ Attention risque de spoiler.

Quatrième de couverture : Lorsqu’elle s’installe à New York, Luba, la danseuse russe, tombe amoureuse d’un homme dangereux. Négociant en ambre rare, le mystérieux Chey emporte la jeune femme dans un tourbillon de passion avant de disparaître pendant plusieurs mois. Des clubs selects de la Nouvelle-Orléans à l’hôtel particulier de la rock star Viggo Franck à Londres, Luba entame un voyage initiatique au cours duquel elle se livre à toutes les expériences.


Ma note : 2/5.

Mon avis : Luba est devenu danseuse après la mort de ses parents. Une fois à New-York, elle va tenté d'y vivre et d'y trouvé le bonheur.
Arrivera-t'elle à trouver ce qu'elle cherche ?

L'histoire autour de Luba est intéressante mais barbante. J'ai beaucoup aimé l'univers décrit des danseuses qui l'entourent à l'adolescence ainsi que sa vie d'adulte auprès de son amant. Malheureusement pour moi, j'aurai préféré une toute autre façon de mettre Luba en avant. Au lieu de quoi, les auteures nous racontent toute l'histoire de Luba, de son enfance à maintenant, alors que ce n'était pas nécessaire.

La romance/érotique de Luba est pour le moins intéressant mais aussi choquant pour certains aspect. J'aime beaucoup ce qu'elle dégage en tant que danseuse. Elle est beaucoup plus attrayante que Lauralynn.

Les péripéties de Luba sont assez remarquable bien que j'avais le mot "pute", "salope", ... dans la bouche. Elle est très versatile et se lasse très vite des choses qu'elle entreprend. Dès sa première romance, j'ai vite compris que les chapitres suivant étaient là seulement pour faire du bruit en attendant le moment fatidique du retour de l'amant.

J'apprécie les personnages que les auteures mettent en avant mais je n'aime pas la façon dont elle les fait passé même si Luba dépasse largement le caractère de Summer. Et puis, c'est quoi leurs problème à remettre dans l'épilogue les anciens personnages, je veux bien comprendre l'utilité pour le prochain tome mais alors, il fallait le mettre dans le roman et non dans l'épilogue.

Je dois être masochiste à vouloir continuer cette saga qui m'ennuie et m'attriste au plus au point. Mais, j'ai peur que si j'arrête, la suite soit meilleure.

"80 notes ambrées" est porté sur la magnifique danseuse Luba. Son histoire est intéressante mais les péripéties sonnent fausses. Encore une déception sur la saga.

Un peu plus :
Genres : érotisme, romance.
Pages : 384.
Edition : Milady (romantica).
Prix : 16€90.
Année : 2014.
Précédent tome : *.

Source : livraddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire