26 mai 2015

[Livres] Les séductrices, tome 3 : tendre folie de Heather Snow


Quatrième de couverture : Depuis la mort soudaine et tragique de son mari, Lady Penelope Bridgeman s'est engagée à étudier les maladies de l'esprit, en particulier celles liées au traumatisme vécus par les soldats des guerres napoléoniennes. C'est cette expertise qui conduit le marquis de Bromwich jusqu'à elle.
Les crises de Gabriel Devereaux sont inattendues et imprévisibles et ne ressemblent en rien à celles que Penelope a étudiées. Le soldat, autrefois si fier, est désormais profondément ébranlé et replié sur lui-même, pourtant Penelope parvient à construire une confiance fragile entre eux. Étrangement, Gabriel semble totalement lucide quand il n'est pas en proie à ses crises, et pendant ces accalmies, Pénélope se surprend à être attirée par lui.
En dépit de ses sentiments grandissants, Gabriel sait qu'il n'est pas apte à aimer et il est bien déterminé à ne pas entraîner Pénélope dans sa descente aux enfers . Même si la jeune femme sait que c'est une folie d'aimer un homme brisé, elle ne peut pas s'empêcher de tenter de le sauver, quelqu'en soit le prix.


Note : 4/5.

Mon avis : Penelope Bridgeman travaille sur les traumatismes des soldats revenus du front avec des séquelles psychologiques et physiques, depuis la mort de son mari. Elle va se devoir aider le cousin de son défunt mari, Gabriel Devereaux, qui vit dans un centre spécialisé et qui a des crises surprenantes. Bien que Penelope n'a pas retrouvé l'amour, sera-t'elle prête à faire entrer Gabriel dans sa vie après ce qu'elle a vécu avec son mari ?

Penelope a vingt ans quand elle se marie avec Michael. Ce dernier meurt six mois après leur mariage suite à une crise de folie. Durant deux ans, elle va s'occuper de soldats meurtris par la guerre grâce à sa cousine, Liliana, dans l'hôpital de son mari.
Gabriel est le cousin de Michael. Il a vingt sept ans et il est un soldat meurtri par la bataille qu'il a mené en Europe. Il fait d'énorme crise qui ne correspond pas au symptôme que connaît Penelope.

Ce troisième tome nous conduit dans l'univers mental des maladies de guerre et met en avant la cousine de Liliana, Penelope. Pour une fois, l'auteure ne fait pas de son personnage principal féminin une femme de caractère. Penelope est loin de nous montrer de quoi elle est vraiment capable. Même si elle essaie de se montrer à la hauteur en prenant exemple sur Liliana. J'ai découvert chez Penelope une sensibilité dû à ce qu'elle a vécu auprès de Michael. Loin de moi de ne pas aimé voir une femme de caractère, Penelope dégage une aisance avec les personnes qu'elle côtoie qu'il est difficile d'imaginer par ce à quoi elle est passé.  Lorsqu'elle apporte son aide à Gabriel, j'ai découvert une femme bien plus résolu à aider son prochain qu'a s'aider elle-même.

Pour Gabriel, ce personnage qui sombre dans la folie, enfin, il veut le croire, est à la fois perplexe et déroutant. Le fait de découvrir tout au long du roman un Gabriel cassé par la guerre et des souvenirs qu'il subit sans cesse met quelque peu le personnage dans un tourbillon de désespoir. Ces crises ne vont pas être mis en avant durant la moitié du roman mais le travail de Penelope sur Gabriel montre la complexité de la mémoire et de l'odorat qu'il a.

Bien que le roman parle de maladie, le roman parle bien entendu de romance. Gabriel est amoureux depuis longtemps de Penelope et le fait qu'on le sait depuis le début rend plus facile à accepter ses sentiments. Il y voit un espoir même si il refuse l'aide que lui propose Penelope dans un premier temps par honte. Par contre, je n'ai pas compris la façon dont Penelope est tombé sous le charme de Gabriel. D'un chapitre à l'autre, elle comprend qu'elle est attiré par Gabriel. Mais n'est-ce pas trop ? J'aurai pu comprendre si l'auteure en aurait parler au début mais là, je n'arrive pas. Sinon, la façon dont Penelope prend soin de Gabriel et vice-versa semble mettre un point important dans ce roman. Gabriel et Penelope ont tout le plaisir du monde à nous faire vibrer par leur romance.

L'intrigue autour du placement de Gabriel sous tutelle et ses crises subliminales, rend le roman impeccable. Surtout quand on découvre la vérité sur certaines choses et pour une fois, je me serai trompé de personnage. Ce qui rend l'intrigue bien meilleur.

"Tendre folie" est vraiment agréable à lire et requiert notre attention sur l'esprit, même si la romance prend le pas la plupart du temps sur ses deux personnages très intéressant.

Un peu plus :
Genres : historique, romance.
Pages : 380.
Edition : J'ai lu (aventures & passions).
Prix : 6€95.
Année : 2014.

Source : livraddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire