19 mai 2015

[Livres] Il était une fois, tome 2 : la belle et la bête d'Eloisa James


Quatrième de couverture : À cause d’une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d’un accident qui l’a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu’il n’a aucun espoir d’engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie.
Ce sera l’union de la Belle et de la Bête.
Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d’être un monstre…


Note : 4/5.

Mon avis : Linnet qui a fait ses premiers pas dans les bals se voit malgré elle se faire fermer les portes. Les rumeurs pensent à croire que Linnet est enceinte d'un prince. Sa tante ne voit qu'une seule solutions, marier Linnet à un homme connu sous le nom de bête, Piers, à cause de son caractère.
Linnet réussira-t-elle à apprécier Piers qu'elle ne connaît pas ?
Est-ce que Piers ressemble réellement à une bête ?

Linnet est une jeune femme de vingt-trois ans. Elle entre dans le monde un peu en retard en raison des mœurs légères qu'a eu sa mère avant qu'elle ne meurt. Malheureusement, les personnes ont vite fait de voir Linnet comme une fille facile car elle fricotait avec un Prince. Bien qu'elle ne soit pas enceinte, Linnet le voit d'un bon oeil car, en réalité, elle n'aime pas vraiment fricoté avec l'autre sexe.
Piers est un médecin qui a une blessure à une jambe et il est impuissant. Il est considéré comme une bête à case de son attitude. En réalité, Piers est merveilleusement beau et tout en muscle. Il déteste son père. On découvrira bien plus tard les raisons. Il vit dans une sorte de château où il soigne des patients contagieux comme non contagieux avec son cousin et trois apprentis médecins.

Ce deuxième tome n'est pas aussi parfait que le premier. Certes, l'histoire est bien construite et reste très addictive. Mais, je m'attendais peut-être à autre chose. J'ai vite découvert un des mensonges de Piers pour punir son père. Au fur et à mesure de ma lecture, Linnet a un sacré caractère et ne se laisse pas écraser par le comportement de Piers. Ils vont même réussir à se parler à bâton rompu même si Linnet pense que Piers s'amuse de son ignorance. Les deux personnages font vraiment la pair. Le fait que Piers reste retranché à ses convictions va faire beaucoup plus de dégâts qu'il ne le pense. Comme tout conte, l'histoire se termine bien pour chacun des personnages.

L'auteure réussit une fois encore à retranscrire un conte mais avec quelques petites choses qui aurait été bien d'intégrer dans le roman. Comme une vraie monstruosité sur Piers ou encore quelques petites choses qui m'aurait rappelé le conte.

"La belle et la bête" est une belle histoire d'amour mais qui n'est pas très ressemblante au conte. On se laisse prendre aux conversations entre Linnet et Piers.

Citation :
"Et s'il s'abandonna à ses sanglots, s'il trempa le drap de ses larmes, il n'y eut d'autre témoin que la lune."
Au sujet de Piers.

Un peu plus :
Genres : romance, historique.
Pages : 372.
Edition : J'ai lu (aventures & passions).
Prix : 6€95.
Années : 2013.

Source : livraddict.

2 commentaires: