20 mars 2015

[Livres] La sélection, tome 2 : l'élite de Kiera Cass


Quatrième de couverture : La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d'enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales... Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie...



Note : 4/5.

Mon avis : America est une six des dernières finalistes du Prince Maxon. Alors qu'elle tente de décrypter ses sentiments, les péripéties la poussent dans les bras d'Aspen. Elle se sent perdu par rapport à Maxon qui s'est rapproché d'une des finalistes, Kriss. Mais, elle doit aussi convaincre le Roi et la Reine.
America arrivera-t-elle à démêler la vérité et à rester dans la Sélection ?

America se retrouve partagé entre Maxon et Aspen. Elle va s'éloigner d'un pour se rapprocher de l'autre, perdu dans le désarroi que lui procure la situation. Elle découvrira un visage différent de Maxon d'autant plus qu'il ne manquera pas de lui faire comprendre ses sentiments. Maxon est égal à lui-même mais il dégage une arrogance en se rapprochant d'une autre finaliste. Son histoire est assez complexes - sans trop vous en dévoiler. Quand à Aspen, devenu garde, il joue l'amoureux avec America pour qu'elle puisse le choisir malgré sa boutade quand il a quitté America. Il sait jouer le parfait gentleman pour gagner de nouveau le coeur d'America.

"L'élite" met en avant tout en avant la difficulté du choix d'America envers Maxon et Aspen. Mais aussi le pour et le contre pour être une princesse. Une fois le livre commencé, je n'ai pas pu m'arrêter. Ce qui est plutôt une bonne chose mais pas assez pour un coup de coeur. L'histoire reprend - je le pense - à la fin du précédent tome à quelques semaines près. Ce qui pour ma part est désarmant, c'est le temps qui passe. On ne sait pas le mois, ni les semaines qui passe entre les chapitres à part pour octobre. Kiera Cass a réussi à me transporter dans le monde d'America. Je comprend l'hésitation qu'a America envers Maxon car elle ne le connaît pas vraiment. Mais le triangle amoureux qui est manié avec subtilité ne me plaît pas vraiment. J'aurai même tendance à vouloir étriper Aspen bien qu'il m'a l'air gentil. America est une personne saine d'esprit avec un tempérament fort et j'apprécie ce côté. Les péripéties m'ont été pénibles surtout pour certaines mais c'est la découverte du vrai visage de Maxon qui est troublante. Son visage angélique donne à réfléchir au raison qui semble être donné à America de partir ou rester.

Ce deuxième tome va marquer un tourment intéressant du côté d'America mais le triangle amoureux est mal mené à mes yeux. C'est malgré tout une lecture intéressante.

Un peu plus :
Genre : jeunesse.
Pages : 308.
Edition : Robert Laffont.
Prix : 16€90.
Année : 2013.

Source : livraddict.

2 commentaires:

  1. Je n'ai pas tellement aimé ce deuxième tome, la relation entre America et Maxon tourne en rond. Mais il se lit tout de même très facilement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, on voit quand même qu'America essaie de choisir le meilleur pour son avenir comme celui de la nation dans laquelle elle vit !

      Supprimer