15 février 2015

[Livres] Losing it, tome 1 : ce si joli trouble de Cora Carmack



Quatrième de couverture : Ce soir, veille de sa rentrée en cursus théâtre à l’Universtité, Bliss Edward, toujours vierge, a décidé de passer à l’acte.
La chance semble être de son côté puisque, dans un bar, elle fait la connaissance du très séduisant Garrick. Entre eux, le courant passe aussitôt. Sensible et attentionné, Garrick semble être le candidat idéal pour une première fois.
Mais au dernier moment, alors que le plus dur est fait, Bliss est prise de panique et s’enfuit.
L’histoire aurait pu rester sans suite, et l’humiliation vite oubliée, si le lendemain, Bliss n’était retombée sur lui, qui n’est autre que son nouveau prof de comédie…
Manifestement, Bliss devra attendre un peu avant sa première fois…


Note : 4/5.

Mon avis : Bliss est vierge. Son amie, Kelsey, la fait sortir pour qu'elle puisse la perdre. Elle va donc faire la rencontre de Garrick, un britannique. Elle n'arrivera pas à aller au bout de son objectif et s'enfuit. Bliss va vite déchanté quand l'homme avec qui elle a voulu couché n'est autre qu'un de ses professeurs.
Bliss réussira-t-elle à perdre sa virginité et avec qui ?

Bliss est étudiante qui se prépare au métier du théâtre. Elle a vingt deux ans et est toujours vierge. Elle n'était pas trop porté sur la chose avant que Kelsey la fasse sortir. Elle est réservé mais elle dit les choses tel quel.

Ce premier tome a été un vrai délice. Bliss est un personnage intéressant. Elle est aussi très spontanée quand elle est alcoolisé. J'ai adoré la façon dont Cora Carmack a mis en avant Bliss. Pas sur le point sexuel mais sur l'attrait physique qu'ont les homme à la voir. J'ai énormément ri. Bliss, à elle seule, peut provoquer une tornade quand elle est stressé ou nerveuse. Le roman se finit vraiment trop tôt, non sans mal, mais l'épilogue est tip-top.

"Ce si joli trouble" est une lecture agréable et sans prise de tête.

Un peu plus :
Genre : romance, contemporaine.
Pages : 288.
Edition : La Martinière.
Prix : 14,90 .

Source : livraddict.

2 commentaires: