27 février 2015

[Livres] Entre les lignes de Portia Da Costa


Quatrième de couverture : Gwendolyne est bibliothécaire. Sa petite vie tranquille est bouleversée le jour où elle trouve dans sa boîte à idées des lettres anonymes pleines d’évocations sensuelles et de propositions indécentes. Stupéfaite de constater que ces fantasmes s’accordent à merveille aux siens, la jeune femme se lance dans une correspondance torride avec un mystérieux inconnu. Bientôt, les missives érotiques ne suffisent plus. Alors qu'elle rêve de rencontrer son admirateur secret, la bibliothécaire entreprend un jeu érotique avec un professeur d'histoire aux allures d'aventurier qui attise son désir depuis longtemps. Serait-il l'auteur de ces mots troublants ? Elle se plaît en tout cas à l'imaginer...


Note : 3,5/5.

Mon avis : Gwendolyne est bibliothécaire. Elle reçoit des lettres coquines sur son lieu de travail et elle ne reste pas insensible aux paroles écrites du sulfureux écrivains. Elle va découvrir un nouveau monde sexuel qu'elle n'a jamais exploré. Avec l'aide d'un homme qui pourrait lui faire tourner la tête?
Gwendolyne arrivera-t-elle a trouvé qui est son mystérieux écrivain ?

Gwendolyne travaille dans une bibliothèque public. Elle a la trentaine et fait du 44. - C'est très important pour l'histoire, croyez-moi. - Elle est une femme divorcé. Malgré son opulence, Gwendolyne est une femme comme les autres avec un train de vie normale. Quand ses fameuses missives érotiques font leurs apparitions, elle va soudainement être prise dans un tourbillon de sensations sexuelles. Elle va se retourner vers une seule personnes, un homme dont elle rêve secrètement d'avoir dans son lit.

"Entre les lignes" est un récit surprenant grâce au côté littéraire des morts choisis par Portia Da Costa. Ce n'était ni vulgaire ni provocant. L'auteure ne nous donne que l'avis de Gwendolyne, - bien que plus naturel, - mais j'aurai aimé avoir quelque pensé de notre cher écrivain mystérieux. Le roman se laisse lire d'une facilité affligeante. Il ne m'a pas fait rêver, au contraire, à chaque chapitre, nous avons droit à des scènes érotiques, - vous allez me dire, "normal, c'est un roman érotique". - Certes, mais j'aurai préféré découvrir d'autres facettes ou bien d'autres personnages qui auraient pu donner plus d'action. Je n'ai pas trop aimé le final, trop classique et prévoyant.

Un roman érotique agréable mais il manque de profondeurs.

Un peu plus :
Genre : romance, érotisme.
Pages : 319.
Edition : Milady (Romantica).
Prix : 15€90. 
Source : livraddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire