07 février 2015

[Livres] La cité des ténèbres, tome 1 : la coupe mortelle de Cassandra Clare


Quatrième de couverture : Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d'un seul coup!
Mais le pire reste à venir...Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.
Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.


Note : 3,5/5.

Mon avis : Lors d'une soirée, Clary, un adolescente, voit trois personnes tuées un homme qui disparaît sous ses yeux. Elle leur fait face mais découvre rapidement qu'elle est la seule personne à pouvoir les voir. Quand sa mère disparaît, Clary se tourne vers les trois personnes qu'elle a rencontré plus tôt. Elle se lance alors à la recherche de sa mère et de ses origines que sa mère lui a caché.

Clary est une adolescente qui va bientôt fêter son seizième anniversaire. Elle vit avec sa mère et son père est mort avant qu'elle ne soit née. Quand lors d'une soirée avec son ami Simon, elle aperçoit des ombres étranges, elle n'hésite pas à aller à leur rencontre. Elle va alors assister au meurtre d'un jeune homme qui disparaîtra sous yeux. Clary va apprendre par les ombres, Jace et Alec, qu'elle a vu qui ils sont réellement, des "chasseurs d'ombres". Elle va vite comprendre que le monde qu'elle connaît à présent n'est qu'une illusion quand sa mère disparaît à cause de créature démoniaque régit par un homme.

Jace est un adolescent qui va faire découvrir à Clary le monde des "chasseurs d'ombres". Il va la protéger quand ils partiront à la recherche de Jocelyn, la mère de Clary.

"La coupe mortelle" est un premier tome qui met en place un univers assez sombres remplis de créatures malfaisantes. Les seules personnes qui peuvent les voir et les tués sont des Nephilims, les "chasseurs d'ombres". Le livre commence doucement, un meurtre que seule Clary peut voir. Puis, au fil des pages, on découvre tout un univers enchanté, sombre mais magnifique. L'histoire qui nous est conté à la troisième personne du singulier sous les traits de Clary est un brin décevant. Elle m'a paru gauche, irréfléchi. L'auteure ne s'est pas trop embarrassé du personnage. Clary fonce tête baissé dans un monde inconnu. C'est assez triste. C'est le personnage de Jace à qui je me suis le plus retenue. Il dégage une présence dure et sûr de lui. Puis, son expérience n'est pas négligeable. Les péripéties se succèdent au fil des chapitres et des parties. Ce qui n'est pas étonnant, vu ce que traverse Clary. Mais, au-delà de ça, l'histoire relate le passé des personnages secondaires, c'est-à-dire, le passé de la menace.

Le petit + : l'ironie de Jace, en toute circonstance.

Ce premier tome est intéressant mais relate trop le passé.

Citation :

"- Je vais te chercher à boire si tu nous trouves un siège. Qu'est-ce qui te ferait plaisir ?
- Juste un café. Noir comme mon âme.
"
Entre Simon et Clary.

Un peu plus :
Genre : jeunesse, fantaisie.
Pages : 570.
Edition : Pocket (jeunesse).
Prix : 18€15.

Source : livraddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire