17 février 2015

[Livres] Eighty days, tome 1 : 80 notes de jaune de Vina Jackson


Quatrième de couverture : Prisonnière d'une relation en demi-teinte, Summer, violoniste passionnée, trouve refuge dans la musique. Elle passe ses après-midi à interpréter Vivaldi dans le métro londonien. Quand son instrument est détruit, elle reçoit un message d'un admirateur secret. Dominik, séduisant professeur d'université, se propose de lui offrir un violon en échange d'un concert... très privé. 
Dominik et Summer se jettent alors à corps perdu dans une liaison sulfureuse aussi imprévisible qu'excitante. La jolie violoniste laisse libre cours à des pulsions interdites et s'abandonne enfin à la passion, mais elle va découvrir qu'il n'y a pas de plaisir sans souffrance...


Note : 3,5/5.

Mon avis : Summer est une violoniste qui joue dans le métro. Mais, lors d'une altercation entre rivaux, son violon se casse. Puis, un jour, un homme, Dominik, lui propose un violon en échange d'un jeu. Ne sachant pas trop à quoi s'attendre, Summer accepte par curiosité. Dominik se lance donc dans le jeu de la découverte sexuelle de Summer.
Le jeu arrivera-t-il à pleinement les satisfaire ?

Summer est une serveuse et joue du violon dans des lieux public. Elle a toujours une bonne présence sexuelle dû à son violon et à ce qu'elle ressent quand elle joue. Grâce à une amie, Charlotte, Summer va découvrir le monde du fétichisme et du SM. Elle va prendre du plaisir à s'aventurer sur ce chemin. Dominik est un professeur d'université sur la littérature. C'est un homme taciturne qui adore être un peu violent avec les femmes avec qui il entretient des relations. Les deux personnages vont apprendre à se démarquer grâce au jeu qu'a lancé Dominik et leurs attirances.

Ce premier tome nous montre la rencontre entre Dominik et Summer ainsi que leurs côtés sexuels. J'ai trouvé un peu dur la façon dont les auteurs ont mis Summer en avant. Rencontré un homme, certes dans un endroit public, seul sans savoir à quoi il correspond. C'est assez glauque. Même si l'entretien entre les deux personnages est assez amusante à lire. Entre présent et passé, les auteurs réussissent à montrer les penchants sexuels dérivés des personnes à coeur ouvert. Dès les deux premiers chapitres, on comprend rapidement que l'histoire va tourné sur le SM mais je ne l'aurai pas vu de manière aussi cru. C'était un peu dérangeant la phase public de certaines scènes. Les moments entre Dominik et Summer sont parfois tellement anodine que ça passe mais quand Summer franchit le cap avec une autre personne, c'est limite du viol qu'elle entretien. Je n'ai pas du tout accroché avec l'amie de Summer. C'est une arriviste qui cherche à se donner un des airs de grandes mais chie - excusez-moi de l'expression - de trouille à la première occasion. Le final est quand même exquis.

"80 notes de jaune" nous parle de SM, un peu dur mais sans chichi. Un roman à la "50 nuances de Grey".

Citation :
"Elle savait qu'il ne cherchait pas à l'attirer dans un recoin isolé pour la violer. Quoi que cette pensée ait eu d'excitant."
Pensée de Summer envers Dominic.

Un peu plus
Genre : romance, érotisme.
Pages : 408.
Edition : Le livre de Poche.
Prix : 7€10.

Source : Livraddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire