17 janvier 2015

[Livres] La nuit du solstice, tome 1 : solstice d'hiver de L. J. Smith

Genres : jeunesse, fantasy.
Pages : 304.
Edition : Michel Lafon.
Prix : 19€95.

Note : 3,5/5.

Quatrième de couverture : Selon la légende, il y a bien longtemps, les passages reliant la Terre à Féerie ont été scellés, éloignant à jamais les humains de ce monde où les contes vivent encore. Seule la magicienne Morgana Shee détient le secret de l'ultime enchantement qui en ouvre les portes. On raconte que sa résidence est construite sur le dernier passage existant... La maison sur la colline est un lieu étrange... Irrésistiblement attirée par le mystère qui s'en dégage, Claudia implore ses sœurs et son frère de l'y accompagner. Là-bas, ce ne sont pas les toiles d'araignées et les murs poussiéreux qui les attendent, mais un tout autre monde, Féerie, où règne une puissante et ancienne magie. L'équilibre de cet endroit est pourtant menacé depuis la disparition de la gardienne des portes, Morgana. Et un terrible mage noir s'apprête à semer le chaos dans le monde des humains. Afin de l'en empêcher, la jeune fille et ses compagnons devront tout faire pour libérer Morgana du sortilège qui la retient prisonnière. Mais comment ne pas s'égarer dans un univers aussi séduisant qu'imprévisible ? Trouver le passage ou se perdre à jamais.

Mon avis : Une petite fille, Claudia, poursuit un renard jusqu'à un manoir que personne approche car l'animal lui a volé une lettre. Une fois dans le manoir, la renarde parle à Claudia de sa propriétaire, Morgana, qui est en danger dans un monde parallèle rempli de magie. C'est alors qu'elle informe ses deux soeurs et son frères, Alys, Charles et Janie, qui ne la croient pas. Ils se lancent tout de même à la recherche de Morgana grâce à la renarde pour sauver le monde de l'arrivé du méchant sorcier, Cadal Forge, par les miroirs magiques des deux mondes.
Claudia est une petite fille qui ne croit que ce qu'elle voit. Quand elle raconte son histoire de renard à Alys, Charles et Janie, tous la prennent pour une folle. Mais, quand ils réalisent qu'elle a raison et que leur voisine est en danger, il se mettront en chasse de trouver tous les éléments pour sauver le monde même avec quelque peu de résistance. Alys, Charles, Janie et Claudia auront du mal à comprendre comment fonctionne la magie ainsi que les miroirs. Une fois qu'ils ont touché à la magie, ils se prennent au jeu de sauver le monde et en mettant leur caractère et expérience en commun.
En lisant ce premier tome de "La nuit du solstice", on sait qu'on parlera de magie et de monde différent. La renarde fait bien la distinction quand elle parle aux enfants. Mais la suite est assez troublante. Les enfants parviennent à recréer de la magie sans plus d'aide alors qu'ils n'y connaissent rien. Certes, un enfant est débrouillard mais de là à arriver à faire de la magie, très peu pour moi. Tout de même, - et oui, il y a du bon - la façon dont les enfants gèrent l'histoire d'un monde qui pourrait être détruit est assez magnifique. Ils sont capable de risquer leurs vies pour sauver le monde de la magie et du méchant sorcier sans connaître les personnes. Malheureusement, les péripéties sont trop longues pour avoir le fin mot de l'histoire. Les enfants sont toutefois agréable surtout Janie, l'intello.
Un premier tome sympathique même si l'histoire aurait pu être mieux tournée.

Source : Livraddict.

2 commentaires:

  1. Je ne lis plus tellement de fantastique alors je ne pense pas lire ce roman. :)

    RépondreSupprimer