25 octobre 2014

[Livres] Nés à minuit, tome 5 : crépuscule de C. C. Hunter

Genre : fantastique, jeunesse.
Edition : Michel Lafon.
Note : 4,25/5.

Quatrième de couverture : En quittant Shadow Falls, Kylie pense avoir pris la plus difficile des décisions. Séparée de ses amis, elle doit maintenant découvrir l’étendue de ses capacités surnaturelles et exercer son don de caméléon. Mais bientôt, Mario – son ennemi le plus puissant – refait surface, prêt à tout pour que la jeune fille le rejoigne. Le vieil homme ne tolérera aucun nouveau refus. Si elle ne s’allie pas à lui, il la détruira, ainsi que tous ceux qu’elle aime. Il n’existe qu’une façon de l’arrêter : Kylie doit retourner au camp pour trouver des alliés. 
Il lui reste aussi à faire son ultime choix… Qui doit-elle aimer ? Le loup-garou qui lui a brisé le cœur mais qui est prêt à tout sacrifier pour la reconquérir, ou le demi-Fae qui a fui leur amour avant même de lui avoir donné une chance ? Une fois la décision prise, plus rien ne sera comme avant.

Mon avis (attention spoiler) : Kylie vit désormais chez son grand-père. Les problèmes commencent à arriver dès l'arrivé de Burnett au camp des caméléon. Mario est de retour et s'en prend à Helen. Kylie retourne au camp Shadow Falls pour retrouver sa famille. Elle doit affronter ses ennemis et ses amies.
Ce dernier tome de la série "Nés à minuit" met la fin à la première quête de Kylie pour en mettre une autre place. Kylie est devenu plus mature et se débrouille seule comme avec ses décisions. Malgré la découverte de sa vraie famille, Kylie se pose encore des questions et oriente sa quête sur sa véritable nature. La vie au camp continue. Holiday et Benett sont toujours formidables et on ne se lasse pas de leur situation. Quant à ses colocataires, Miranda et Della sont beaucoup plus que des amies pour Kylie.
Crépuscule met Kylie à rude épreuve. Elle affronte sa famille et son ennemi. Elle trouve de la force grâce au fantôme qui l'aide à trouver son chemin.
Une fin non mémorable car je m'y suis attendu. Une saga agréable à lire.

Source : LivrAddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire