02 octobre 2014

[Livres] La maison de la nuit, tome 1 : marquée de P. C. et Kristin Cast

Genre : fantastique, jeunesse.
Edition : 12-21.
Note : 3/5.

Quatrième de couverture : Entrez dans la Maison de la Nuit à vos risques et périls.
Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres...
Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s'approche d'elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : "Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t'attend à la Maison de la Nuit". a ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais - elle le sait - elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou... mourir.

Mon avis : une adolescente, Zoey, se voit marqué par le symbole des vampires. Pour survivre, elle doit intégrer « La maison de la nuit » et commencer une nouvelle vie.
Zoey est une fille assez intelligente qui se fait marquée. Elle a peur de se que les personnes autour d’elle pensent de la marque et préfère s’enfuir chez elle mais ne trouve pas le réconfort qu’elle souhaite. Elle se lance alors, avec la peur, dans sa nouvelle alors, avec la peur, dans sa nouvelle vie aux côtés de ses nouveaux amis.
Ce premier tome fut plutôt agréable même si un peu trop argumentatif sur certaines choses futiles. Zoey est très remarquable et très sûr d’elle. J’aime énormément les personnages secondaires, Damien, Lucie, Shaunee, Erin et Erik. J’ai un petit faible pour Lucie qui m’a l’air d’une fille tout à fait terre à terre. L’intrigue s’installe rapidement mais il manque quelque chose de plus puissant. La relation de Zoey avec Erik était si prévisible que c’en était pathétique tout comme l’histoire avec sa meilleure amie, Kayla. Malgré cela, j’ai quand même apprécié la fluidité de l’écriture des auteures qui plante un magnifique décor.
Une saga qui ne ressemble pas à « Twilight » et qui affiche un thème sur une déesse qui aide les vampires, Nyx.

Citation :
« Alors, dis-toi que tu es toujours toi. Peu importe la Marque. Peu importe la Transformation. A l’intérieur, ton esprit est toujours le même. A l’extérieur, tu ressembles peut-être à une inconnue à l’air familier, mais il suffit que tu regardes en toi pour retrouver celle que tu as connue pendant seize ans. » Grand-mère de Zoey à Zoey.


Source : LivrAddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire