27 septembre 2014

[Livres] Nés à minuit, tome 2 : Soupçons de C. C. Hunter

Genre : jeunesse, fantastique.
Edition : Michel Lafon.
Note : 4,5/5.

Quatrième de couverture : A présent qu'elle s'est bien installée au Camp de Shadow Falls, Kylie Galen est déterminée à découvrir l'étendue de ses habilités surnaturelles. Mais avec un fantôme affirmant que quelqu'un que Kylie aime va mourir, un vampire voyou pris dans un déchainement meurtrier et son sixième sens lui disant que quelqu'un la surveille, la quête de Kylie pour des réponses est mise en attente.
Pour empirer les choses, juste alors qu'elle est prête à donner son coeur à Derek, un homme à moitié fée, il commence à la repousser. Quand Lucas, un loup-garou avec qui Kylie partage un passé secret, revient, Kylie est plus tiraillée que jamais. Son weekend avec sa mère devrait être juste ce dont elle a besoin, mais il s'avère être son point de rupture. Quelqu'un du côté sombre du monde surnaturel a des plans pour Kylie, et il lui faudra toutes ses ressources pour revenir à Shadow Falls en vie...

Mon avis : Kylie a un nouveau fantôme qui l’accompagne et qui lui avoue qu’une personne qu’elle aime va lui arriver quelque chose. Pendant qu’elle essaie de décrypter le message, Dereck veut sortir avec Kylie et quand cette dernière est prête, ce dernier ne veut plus. Kylie se sent surveiller.
Est-ce ces dons qui augmentent, ou bien tout simplement son sixième sens ?
Kylie se retrouve une nouvelle fois face à des problèmes lié à ces donc qui ne font qu’augmenter. Sa quête pour savoir d’où elle vient commence mais tombe rapidement dans une impasse. Côté cœur, Derek veut sortir avec Kylie mais il sait qu’elle cache quelque chose. Kylie pense à Lucas, qui va revenir. Holiday et Bennett se chamaillent toujours et Holiday ne veut pas sortir avec ce dernier alors qu’elle est faite pour lui. Kylie a quand mêle du soutien avec ses amies, Miranda et Della, même si elles s’égorgent toutes les cinq minutes. Kylie peut compter sur elles.
J’ai adoré ce dernier tome malgré quelques longueurs et répétitions. Kylie se pose toujours des questions existentielles même grâce à Holiday qui voit Kylie avec ses nouveaux dons. Le triangle amoureux est quand même énervant. Kylie devrait choisir vite car c’est un peu lassant à la longue. La péripétie principale qui arrive toujours à trois/quatre chapitres de la fin du livre est un peu prévisible mais compréhensible.
Un livre un peu plus sympathique que le premier tome.

Citation :
« Ouais, Dieu merci ! J’ai au moins hérité ça de ma mère. Elle est bien pourvue, côté cul. (Elle baissa les yeux sur sa poitrine.) Malheureusement, j’ai hérité des seins de mon père ! » Della à Miranda et Kylie.


Source : LivrAddict.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire