10 mai 2014

[Livres] Unbreak me, tome 1 de Lexi Ryan

Genre : romance.
Edition : Hugo & Cie.
Note : 4,25/5.

Quatrième de couverture : Maggie n’a que vingt et un ans. Objet de déception pour sa famille si parfaite, elle annule le mariage qui devait l’unir à William Bailey le seul homme qui croyait que son cas n’était pas désespéré. Un an plus tard il s’apprête à épouser sa sœur. À moins que Maggie ne lui demande d’y renoncer... Toujours séduite par le mari de sa sœur, elle rencontre Asher Logan, star du rock et homme brisé, qui l’attire irrésistiblement, un des rares à percevoir ses fêlures sous son masque. Asher la pousse à cesser de faire semblant. Mais, entrer dans cette spirale amoureuse avec Asher, conduirait Maggie à lui révéler ses secrets les plus vils et à lui pardonner les siens. Avec le poids que son passé fait peser sur ses épaules, va-t-elle choisir l’homme qui la soutient ou l’homme qui l’autorise à lâcher prise ?

Mon avis : Quand j'ai commencé le roman, je ne m'attendais pas à ça. Les secrets sombres que cachent Maggie sont d'autant plus dur qu'on pourrait le penser. Quand Asher entre dans sa vie, elle se laisse aller à sa demande avec beaucoup de difficulté. Je me suis aperçue par quoi elle était passé et de la réaction de ses parents qui n'était pas la bonne.
Asher a su trouvé en elle une femme combative et malgré qu'elle soit épris d'un autre que lui, il fera son possible pour qu'elle l'oublie. Il se met même en tête de ne pas blesser Maggie sans s'en apercevoir.
William est assez polyvalent sur ses sentiments et il aime Crystal et Maggie, deux soeurs. Le malheureux essaie de se convaincre de ses sentiments et d'être en phase avec lui-même. Il comprendra trop tard que ses choix l'ont mené sur la mauvaise voie.
Ce n'est pas un coup de coeur, mais l'histoire en vaut la peine. Les scènes érotiques passent quasiment en second plan tant l'histoire s’intéressent aux sentiments des personnages. Asher est mon personnage préféré. Il ne se laisse pas abattre par la vie et avance en aidant ce qu'il aime.

Source : LivrAddict.

1 commentaire: