26 janvier 2014

Le secret du lac de Linda Howard

Avec : Clémence Devlin, Guy Bouvier, ...
Genre : Romance, Thriller.
Note 4,75/5.

Quatrième couverture : Des éclats de voix, un bruit assourdissant… Brutalement arrachée à son lit, Clémence hurle. Elle tente de se dégager mais on la jette dehors. Son père, ses frères, ivres et vociférant, subissent le même sort. Sous le regard cruel de Gray Bouvier, leurs maigres biens volent par la fenêtre… Il faudra 12 ans à Clémence Devlin pour surmonter cette nuit de cauchemar et revenir à Prescott. Car, aujourd’hui elle sait et veut régler ses comptes. Sa mère ne s’est jamais enfuie avec Guy Bouvier. Gray, son fils, l’homme qu’elle n’a jamais cessé d’aimer, Gray, qui les a expulsés sans pitié, s’est vengé pour rien. Pour laver l’humiliation qui la hante, pour oublier, elle doit savoir ce qui s’est passé cette nuit-là, la nuit où sa mère et Guy Bouvier ont disparu. Mais à Prescott, rien n’a changé. Ni la haine, ni les préjugés, ni Gray… Tous se sont trompés, mais comment auraient-ils soupçonné l’horreur de la vérité ?

Mon avis : J'ai littéralement adoré et pour tout vous dire, je n'ai lâché qu'une fois le livre et c'était pour dormir. Donc c'est vous dire. 
J'ai été consterné par la famille de Clémence. Ils n'ont aucune valeur morale (et je suis pratiquement sûr que certaines familles agissent ainsi avec leur enfant). Pour tout vous dire, dans les premiers chapitre, quand on découvre la façon dont vit Clémence, j'ai eu mal au coeur et à certains moments j'ai dû avoir la larme à l’œil tellement s'était éprouvant. Ce qui m'a dérouté quand Gray met la famille Devlin dehors, c'est le moment inopportun que ce dernier à des sentiments pour Clémence. C'est assez horrible. Je trouve que Clémence est très courageuse de revenir à Prescott pour affronter toutes les personnes qui lui ont fait du mal à travers sa famille et surtout la famille Bouvier. La montée en puissance des sentiments enterrés de Clémence et de Gray m'a fait tenir en haleine une bonne partie de l'histoire tout comme l'enquête que mène Clémence. Ça m'a plu de voir la façon que Clémence repousse Gray alors qu'elle a qu'une envie, lui sauté au cou. Gray est un peu macho dans son genre mais je comprends le fait qu'il veut protéger sa famille. J'aime le jeu qu'ils entretiennent et qui monte en crescendo malgré leurs réticences. Le mystère sur la disparition de Guy Bouvier tient tout le long et on devine facilement qui est derrière le départ de Guy.

Citation :
Les plus belles fleurs poussent souvent dans des endroits surprenants ; les Devlin avaient accouché d’un miracle : Clémence ; elle était aussi fière et délicate qu’eux étaient vulgaires et corrompus.
Pensé de Gray
Source : LivrAddict - Readmill.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire