05 janvier 2014

[Livres] Beautiful bastard, tome 01 de Christina Lauren

Avec : Chloé Mills, Bennett Ryan, ...
Genre : Romance.
Note : 4/5

Quatrième de couverture : Beautiful Bastard met en scène la relation tumultueuse et torride entre un patron odieux et exigeant, l’irrésistible Bennett Ryan, et sa jeune collaboratrice, la superbe Chloé Mills, forte tête promise à un brillant avenir.
Un duel amoureux au bureau raconté alternativement par deux êtres dévorés par l’ambition et le désir.
« Un parfait mélange de sexe, d’audace et de sentiments » – C.S. Stephens
L’esprit vif, bosseuse et volontaire, Chloé Mills n’a qu’un seul problème, son patron : Bennett Ryan. Exigeant, direct, dépourvu de tact, ou d’une quelconque considération à l’égard d’autrui, il est absolument... irrésistible. Un salaud magnifique.
Bennett retourne à Chicago après avoir séjourné en France pour jouer au sein de l’entreprise familiale qu’il dirige, un grand groupe de media, un rôle de premier plan. Rien ne laissait supposer que son assistante chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, puisse se révéler être, cette sublime créature – dotée d’une innocence toute provocatrice et absolument exaspérante – avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour.
Malgré sa réputation, Bennett n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle – pour ne pas dire, la faire complètement voler en éclats – si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder.
Alors que désir et attirance mutuelle ne cessent de croître jusqu’à un point limite, de non-retour, Bennett et Chloé doivent décider exactement ce qu’ils sont prêts à perdre ou à sacrifier, pour continuer à s’auto-posséder, l’un l’autre sans répit.

Mon avis : Ce roman m'a énormément plu. Deux personnes qui se détestent, Chloé car Bennett et un vrai connard et un tyran et Bennett car il n'arrête pas de penser à elle de toutes les façons sexuelles possibles, ce qui l'agace. Malgré cela, Bennett, qui s'est retenu jusqu'à présent, ne peut plus résister à la tentation et baise Chloé à chaque dispute (enfin presque...). C'est deux personnages, qui luttent contre leur désir, m'ont beaucoup amusée car plutôt que de lâcher prise et d'affronter la vérité, ils se disputent encore plus contre eux-mêmes et lutte à la tentation de se retrouver seuls. Quand ils comprennent que leur relation va bien plus loin, ils prennent peur pour leur carrière respective et de la façon dont ils agissent en public. Viens la rupture, où Chloé et Bennett ont perdu toute raison d'être qu'ils se remettent ensemble après des excuses des plus sincères de Bennett. J'ai apprécié la façon que Christina Lauren passe des pensées de Chloé aux pensées de Bennett et vice-versa. On remarque que leurs comportements se ressemblent considérablement.
J'ai hâte de lire d'autres romans de Christina Lauren.

Citation :
Je suis une femme forte et indépendante. J'ai une carrière à construire et j'ai bossé comme un galérien pour arriver là où j'en suis. Mon esprit et mon corps ne sont pas régis par la luxure. Je dois juste me rappeler à quel point ce mec est un salaud. Un queutard prétentieux, qui méprise la terre entière et part du principe que tous les gens sont des cons - sauf lui, évidemment. 
Je me souris dans le miroir et je feuillette mentalement mon "Bennet Ryan Best-of" personnel. 
"C'est très aimable à vous de m'offrir du café quand vous en faites, mademoiselle Mills. Mais si j'avais envie de boire de la boue, j'aurais rempli moi-même mon mug de terre dans le jardin en arrivant ce matin."
" Si vous continuez à taper sur votre clavier comme si vous enfonciez des clous dans le mur de votre chalet, mademoiselle Mills, soyez gentille de fermer la porte entre nos deux bureaux."
"Pourquoi vous faut-il mille ans pour transmettre le brouillon du contrat au département juridique? Est-ce que vous passez vos journées à rêver aux fils de fermiers de votre enfance?"
En fait ce ne serait pas si difficile.
Pensée de Chloé, retranscrite  par Malau54

Source : Couverture - Fnac - Citation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire